Catégorie : Actions au Cameroun - Santé

2018

Distribution des médicaments par l’équipe des 10 membres de l’association qui ont fait le voyage au Cameroun dans les centres de santé :

   Centre de santé de Famla                         Centre de santé de semto                             Centre de santé de Djogo       

2017

Des journées médicales sont organisées dans le cadre du « 1er festival de Djebem 2017 » décidé en partenariat entre EFC et la Commune.

 

Cette organisation est le reflet de notre volonté commune de travailler ensemble pour le plus grand bien des populations de la commune de Djebem.

 

 

 

5  médecins participent à ces journées

  • Cette campagne de santé a pour principaux axes des consultations en  médecine générale,  ophtalmologie et  soins dentaires ainsi que le dépistage des maladies cardiovasculaires et des pathologies prostatiques.
  • Le nombre de consultations en 2 jours était de 156 dont 27 en odonto-stomatologie.
  •  L’objectif  de cette campagne était d’offrir gratuitement des consultations et des soins de qualité aux populations riveraines de Djebem en particulier et de ses environs en général grâce au financement et médicaments financés par notre partenaire l’Association P.H.I de Nantes .

Les consultations ont lieu au CMC de Semto qui est le Centre de Santé de référence du village. Il est administré par la communauté religieuse de la Mission Catholique de Semto. Un médecin, le Dr Steve, est permanent dans la structure.

 

2016/2015

La création au Centre de Santé de Semto de la première dentisterie dans un village du  Cameroun.

Dentisterie

Notre partenaire Pharmacie Humanitaire Internationale (PHI) a financé ce projet à hauteur de 80% sur un coût total de 18 680 € soit un peu plus de 12 millions de francs CFA.

2012 

Envoi de 3 missions au Cameroun

La première avec 2 biologistes qui participent à l’étude et l’installation d’un laboratoire d’analyse médicale au Centre de Santé de Semto. Durant 15 jours, cette équipe va former le personnel du centre et fournir du matériel médical adapté.

 

La seconde  avec M. et Mme GUILLOT
Mme Catherine Guillot est infirmière et travaillera à la maternité de Semto. Quant à Yann, son mari, il va faire fabriquer les premières armoires à pharmacie qui seront remplies de médicaments de premiers soins et installées dans 5 établissements : lycée de Famtun, écoles primaires de Magué et de Kafam, le Cetic de Magué (devenu le lycée technique actuel) et le lycée de Demdeng.

Distribution d’armoire à Pharmacie

 

La troisième mission avec deux membres de l’association «Echanges France-Cameroun»:

Le Président, Monsieur Gilles Wafo-Tapa, et la Vice-Présidente, Mademoiselle Claire Fonteneau. Ils étaient chargés de réceptionner le container au port de Douala et procéder à la distribution de son contenu aux différents bénéficiaires :

  •  Centre de Santé de Batcham,
  •  Centre de Santé de Semto,
  • Le CETIC de Djebem,
  • Le CJARC à Yaoundé et l’association Hopsaids  d’Edéa

2011

L’Association « Echanges France-Cameroun » offre au Centre de Santé de Semto une ambulance permettant d’améliorer la qualité des services  auprès des populations. 


2010 

L’association, avec l’aide financière de PHI, permet aux enfants de moins de 5 ans du  village de Djogo de recevoir des soins médicaux gratuits au centre de santé (consultations, médicaments..). Après un nouvel accord avec PHI, cette opération sera reconduite jusqu’en 2012.

 

2009

 

En coopération avec EFC, deux membres de l’organisation PHI se sont rendus à Djogo pour former le personnel à la gestion de  la pharmacie du Centre de Santé. Elle a également procédé à l’achat sur place d’un premier stock de médicaments.

 

 

Pharmaciennes de Djogo

 

2002

A la demande de «Echanges France Cameroun», deux membres des  Pharmaciens Sans Frontières (qui deviendra PHI), mesdames Sylvie Pouzet et Laurette  Launay, se rendent à Djebem pour participer à la “remise en état”  du  Centre de Santé de Djogo.

 

 

1997

Envoi par conteneur d’équipement médical hospitalier et d’un groupe électrogène destiné au centre des handicapés de Batouri.

 

 

 

Articles récents